1 mai 2019

Ma théorie alimentaire :

Manger une grande variété d'aliments et quand même voir des résultats. Je ne m'impose plus de restrictions alimentaires sous prétexte de réduire l'inflammation. Où est passé le plaisir de la table? Nous devons commencer à manger de la vraie nourriture et comprendre que la vraie nourriture, en bonne proportions, produira les résultats que vous recherchez. Cela signifie des légumes, de petites quantités de protéines, un peu de gras et un soupçon de fruit et de glucides riches en amidon. L’alimentation n’a rien de compliqué en tant que tel, c’est nous qui la compliquons.

Ma diète quotidienne :

7 h am : Ma journée commence par un jus de citron avec de l’eau. Je prends des probiotiques en même temps. Après ça, je prends un café biologique noir. J’adore le rituel. C’est à ce moment aussi que mon homme et moi discutons de la journée. C’est un plaisir pour nous de se voir au début de la journée.

10 h am : J’aime beaucoup prendre un frappé le matin. C’est rapide, plein de phytonutriments, et juste assez de protéines pour me tenir rassasiée pendant des heures. J’en fais un avec des bleuets sauvages, de la poudre de protéines à base de plante et du lait de chanvre. Ou bien je me fais un frappé à l’orange sanguine et à la betterave.

2 h pm : J’ai tendance à manger selon la saison. Des salades au printemps et à l’été et de la soupe à l’automne et à l’hiver quand je veux quelque chose de chaud. Mes dîners sont toujours pleins de légumes. Je peux prendre une salade aux cressons avec une poignée de micropousses, radis, oranges sanguines, chènevis et courge musquée rôtie. J’aime aussi la salade de roquette avec des artichauts, des carottes râpées, des betteraves râpées, des pépins de courge, du saumon sauvage et des pois chiches.

5 h pm : Pour la collation, l’après-midi, je mange une moitié d’avocat avec un peu de citron. La matière grasse me satisfait jusqu’au souper. Ou, parfois, je mange un fruit. Hier, j’ai mangé un tangelo. Je ne pense pas trop à ce que je mange; cette manière de manger est enracinée dans mes habitudes.

8 h pm : Pour le souper, j'aime manger du poisson grillé avec des asperges sautées, des épinards, des carottes et une petite portion de pommes de terre. J’essaie de manger trois portions de légumes au dîner ainsi qu’au souper. Comme ça, je mange toutes sortes d’antioxydants et de fibres. Si je vais au restaurant, je commande quelque chose de très semblable : un artichaut grillé pour commencer, un steak issu d’un animal nourri à l’herbe avec beaucoup de moutarde et d’autres légumes comme des haricots verts et du pak-choï sauté.

La boisson que je préfère :

Je ne bois pas beaucoup, mais quand je bois, c’est de la téquila sur glace. C’est le seul alcool avec lequel je ne suis pas déprimée le lendemain!

Mon secret sucré :

Si je veux quelque chose de sucré en soirée, je prends habituellement une pomme avec une cuillère à thé de miel. Je n’utilise pas de nourriture pour refouler mes émotions (même si je le faisais autrefois), alors ma relation avec la nourriture est bien équilibrée. Je n’ai plus ces envies parce que j’ai assumé ma connexion émotionnelle avec la nourriture et je choisis un meilleur outil, comme appeler une amie, me faire faire un massage de pieds ou lire un livre. La paix avec la nourriture, c’est quand vos choix sont neutres. Il n’y a pas d’obsession, ni de privation.

L’alimentation n’a rien de compliqué en tant que tel, c’est nous qui la compliquons.

ESSAYEZ LA SALADE PRÉFÉRÉE DE DANA (photo ci-dessus) :

Ingrédients
Mâche ou cresson
Micropousses, 1 poignée
Radis français, en tranches
2 oranges sanguines, en quartiers
2 c. à table de graines de chanvre
1/4 tasse de courge musquée rôtie

Ingrédients pour la vinaigrette
2 c. à table de vinaigrette au citron

Indications
Combiner tous les ingrédients de la salade dans un bol. Mélanger avec la vinaigrette.

Meilleures