1 janvier 2016

Clémence von Mueffling a la beauté dans le sang. Née et élevée à Paris, elle a déjà une longueur d'avance puisqu'elle a grandi dans l'épicentre mondial de l'univers de la beauté. De plus, sa mère et sa grand-mère étaient toutes deux des éditrices de beauté au prestigieux Vogue de France. Couronnez le tout par des expériences auprès de marques de beauté renommées et en journalisme de beauté pour obtenir une professionnelle chevronnée de la beauté. Comment pourrions-nous le formuler autrement? Cette femme connaît son secteur.

De plus, von Mueffling a une histoire de longue date avec Estée Lauder, tant la femme que la marque. Sa mère a rencontré Estée à plusieurs reprises lors d'événements à New York et à Paris (vous pouvez les voir ensemble sur une photo ci-dessous) et von Mueffling porte un de nos parfums classiques, Estée, depuis qu'elle a aussi peu que 13 ans. (Bon, cet été-là, en colonie, tout ne s'est pas très bien passé, mais elle nous l'expliquera dans ses propres mots).

Quel est votre plus ancien souvenir en matière de beauté?

Visiter les bureaux de Vogue France, à Paris, quand ma mère était éditrice beauté. Je me souviens parfaitement de la première fois où j'y suis allée avec elle et que j'ai découvert son bureau rempli de produits de beauté et de flacons de parfum.

Quel âge aviez-vous quand vous avez utilisé votre premier produit de beauté? Qu'est-ce que c'était?

Quand j'avais 13 ans, mes parents m'ont envoyée aux États-Unis pour apprendre l'anglais dans un camp d'été. Ma mère avait mis des crèmes pour le corps de marques françaises ainsi qu'un flacon d'Estée dans mes bagages. Même si j'aimais ces produits, j'ai rapidement réalisé à mon arrivée au camp que ces produits n'étaient pas du tout appropriés! Je les ai gardés dans ma valise jusqu'à mon retour à la maison, un mois plus tard.

Qu'est-ce qui vous a inspirée à lancer votre blogue Beauty and Well Being? Pourquoi avez-vous pris la décision d'y incorporer le bien-être?

Après avoir travaillé dans l'industrie de la beauté durant plusieurs années, j'ai occupé le poste de journaliste beauté dans un magazine. J'ai beaucoup appris de toutes ces expériences, mais j'avais l'impression qu'il manquait quelque chose. J'ai toujours voulu prodiguer des conseils utiles en matière de beauté et de bien-être de manière à ce que les femmes de tous âges se sentiraient incluses, pas juste les jeunes. Ajouter l'aspect bien-être semblait très naturel puisque je crois que l'alimentation, l'exercice, le sommeil et d'autres facteurs ont un grand impact sur notre apparence.

Discutons du style insaisissable à la française. Selon vous, quelles sont les plus grandes différences entre les Françaises et les Américaines et leurs approches respectives de la beauté?

Il est vrai que les Françaises et les Américaines adoptent différentes approches. Je trouve que les Américaines accordent une grande importance à une peau impeccable. En France, la peau n'a pas à être impeccable, mais elle doit être lumineuse et très naturelle. Les rides sont moins importantes que la santé globale de la peau.

Qu'est-ce que vous voudriez que les Américaines comprennent à propos de la beauté française?
Qu'une peau saine exige du travail. Il faut faire preuve de dévouement. Commencez par utiliser un nettoyant doux chaque soir (peu importe à quelle heure tardive vous allez au lit!). Évitez les traitements rigoureux, comme les exfoliants épais ou la dermabrasion. Trouvez une routine de soins de la peau convenant aux besoins de votrepeau. Finalement, acceptez que la peau n'a pas à être parfaite pour être jolie.

Le contraire est aussi vrai : Qu'est-ce que vous voudriez que les Françaises comprennent à propos de la beauté américaine?

L'exercice est extrêmement important pour avoir un corps en santé. Grâce à la mobilité et la souplesse découlant de l'exercice, les femmes que j'ai rencontrées à New York ont une apparence non seulement agréable, mais beaucoup plus jeune!

À quoi ressemble votre routine de beauté?

Le matin, après avoir tonifié ma peau, j'applique un hydratant adapté à mes besoins. Je choisis un produit plus onctueux pour l'hiver et plus léger avec une protection solaire pour l'été. J'ai récemment découvert le produit Revitalizing Supreme+ Wake-Up baume et je l'adore. Pour avoir une allure naturelle la fin de semaine, je porte seulement un soupçon de fard à joues. Quand je veux adopter une allure plus sophistiquée, je le mélange à mon fond de teint Estée Lauder afin d'avoir une texture et une nuance parfaites.

Le soir, je nettoie toujours ma peau à deux reprises avec un lait nettoyant doux ou une huile nettoyante, ou les deux. Je termine le tout par un tonique et une touche d'eau thermale. Quand ma peau semble fatiguée et sèche, j'applique quelques gouttes d'Advanced Night Repair sur mon visage, mon cou et mon décolleté afin que ma peau récupère et semble fraîche et tonifiée le lendemain matin.

Lors des occasions spéciales, j'utilise l'Advanced Night Repair PowerFoil masque concentré de réparation. Ce produit de soins de la peau est parfait pour ajouter un coup d'éclat ou de la luminosité. Comme il est offert en sachets individuels, il est facile d'en mettre dans ma valise quand je pars en vacances.

Dans mon sac à main, je transporte toujours un Pure Color Envy rouge à lèvres très lustré en Nude Reveal. La nuance est à la fois féminine, très discrète et subtile.

Finalement, je ne quitte jamais la maison sans parfum. En été, je porte AERIN Mediterranean Honeysuckle.

Vous avez des générations de sagesse familiale en matière de beauté à transmettre. Quelles sont les leçons les plus importantes que vous ayez apprises...

De votre mère :
Ne jamais entretenir mes sourcils moi-même et ne jamais quitter la maison sans parfum!

De votre grand-mère :
Toujours suivre une routine beauté, qu'on ait 20 ans ou plus de 80 ans! Cela peut impliquer un soin des pieds ou un traitement facial.

De votre propre chef :
Les massages du visage sont extrêmement efficaces : ils tonifient la peau et donnent un éclat naturel.

Que vous promettez-vous d'enseigner à votre fille?

De faire attention au soleil, mais aussi d'en profiter, et de faire preuve de prudence face à certaines tendances. Oh, et de me demander des conseils en matière de beauté!

Meilleures