Inspiration: Les femmes que nous aimons

Moments mémorables

La créatrice florale spécialisée en événementiel Christy Doramus, de
@ChristysGarden, crée un bouquet de la fête des Mères inspiré
de notre parfum Beautiful Belle et explique comment
est né son amour profondément ancré pour les fleurs.

Imaginez ceci : au beau milieu des années 1990, Christy Doramus, alors âgée de huit ans, tente de concocter son propre parfum à l'aide d'un flacon pulvérisateur rempli d'eau et de pétales de gardénia cueillis dans le jardin de sa mère.

« C'est un excellent souvenir », confie Doramus. « Les gardénias me rappelleront toujours ma mère. Notre cour comportait beaucoup de fleurs pendant mon enfance, et ma mère les adorait. »

Ce type de représentation mentale est à la fois adorable et révélateur. La version adulte de Doramus est en parfaite harmonie avec celle de son enfance, puisqu'elle est maintenant en création et créatrice florale spécialisée en événementiel ayant connu un succès florissant en tant que reine des couronnes de fleurs. Entre-temps, sa mère, qui a certainement exercé la plus importante influence sur sa fille en ce qui concerne son intérêt naturel à créer de l'art à partir de fleurs, est sa plus grande admiratrice.

« J'aimais tellement les fleurs de la maison que ma mère a tenté de les replanter pour me les apporter à New York », affirme Doramus. « Elle a même apporté nos magnoliers du Sud et des gardénias de Louisiane! »

Comme la fête des Mères approche à grands pas, nous avons jugé approprié de demander à l'influenceuse @ChristysGarden de créer un bouquet exclusif pour Histoires d'Estée. (après tout, un Américain sur trois offre des fleurs ou des plantes à la fête des Mères!) S'inspirant des notes de notre Eau de Parfum atomiseur naturel Beautiful Belle, Doramus a créé un bouquet mettant en vedette des roses de jardin, des tubéreuses et des gardénias, bien entendu. « Normalement, je ne combinerais pas ces fleurs », avoue Doramus. « Mais quand je l'ai fait, j'ai été éblouie par le résultat vraiment magnifique et inattendu! »

Parlant d'imagination : on raconte que les petites filles rêveuses deviennent des femmes visionnaires. Ici, apprenez-en plus au sujet de la femme qui est passée de la petite fille à sa maman amoureuse des fleurs à une entrepreneure de New York.

Vous avez travaillé dans le domaine des relations publiques avant de devenir travailleuse autonome. À quoi ressemblait votre vie?
J'adorais mon travail! J'ai vraiment apprécié les relations publiques, et je suis toujours active dans ce domaine de plusieurs façons. À titre d'agente de publicité, un poste que j'ai occupé pendant environ six ans, j'ai eu la chance de travailler avec des marques de toutes tailles et de participer à différents projets, qu'il s'agisse de maquillage en coulisses d'un défilé de mode ou de lancements de produits de grande envergure.

Ce que j'ai préféré de mon travail, c'est que j'ai eu la chance de rencontrer beaucoup de personnes. Même à l'âge de 22 ans, j'ai pu participer à des réunions avec des présidents d'entreprise. Voilà un aspect intéressant des relations publiques : avoir la chance de travailler avec les cerveaux derrière les activités.

Alors, comment êtes-vous devenue une consultante en création spécialisée dans les fleurs?
Quand nous organisions des événements dans le cadre de mon emploi en relations publiques, j'aidais toujours à composer les arrangements floraux et à peaufiner l'aspect visuel de la présentation de produits. Il s'agissait également d'un passe-temps pour moi. Dans mes temps libres, j'essayais de fabriquer des couronnes à partir de fleurs et de soie dentaire, puis je les présentais sur Instagram. En même temps, en 2014, un de nos clients désirait avoir des couronnes de fleurs, mais personne ne pouvait les fabriquer. Alors, j'ai éventuellement proposé de les fabriquer. Toutefois, je n'avais aucune idée du temps qu'il faudrait pour fabriquer 120 couronnes de fleurs pour une importante entreprise de vêtements. Je me demandais quelle mouche m'avait piquée!

Le résultat a été fabuleux, par contre. Tout le monde est sorti de l'événement en portant des couronnes de fleurs. Peu après, j'ai commencé à recevoir des commandes à l'extérieur de mon travail puisqu'une amie éditrice avait publié une histoire à mon sujet. Je me trouvais donc dans mon salon, entourée de fleurs, à tenter de comprendre comment gérer une entreprise, tout en conservant mon emploi en relations publiques à temps plein!

Comment avez-vous finalement décidé de devenir une entrepreneure à temps plein?
J'ai poursuivi mes activités parallèlement à mon travail pendant 8 à 12 mois jusqu'à avoir suffisamment de clients pour envisager de m'y consacrer à temps plein. En tout cas, j'ai commencé à me sentir bien avec cette idée après un an. Je ne voulais pas quitter mon emploi, mais j'ai également bénéficié d'un grand soutien de la part de mon patron. Nous savions que j'avais trouvé une voie spéciale qui m'intéressait vraiment et qui me permettrait de continuer de travailler auprès des clients. Cette entreprise est née de façon accidentelle, mais elle me convenait parfaitement.

Toutefois, la concurrence est très féroce dans le secteur des fleurs. Comment avez-vous réussi à trouver une position stable?
Je ne crois pas aux marches à suivre. Dans ma vie, je ne réussis à apprendre qu'en tombant et en apprenant de mes erreurs, plutôt qu'en écoutant des instructions.

Pour les couronnes de fleurs, par exemple, qui ont composé le cœur de mon entreprise pendant un certain temps, je ne croyais pas être obligée de me renseigner. J'ai donc improvisé au fur et à mesure, et j'ai même fini par écrire un livre sur les couronnes de fleurs. Les couronnes de fleurs m'ont permis de travailler avec plusieurs personnes merveilleuses. Ce qui me passionne le plus maintenant, c'est la création de compositions florales pour des événements. J'adore présenter des fleurs au plafond, sur les murs et ailleurs que sur les tables. J'aimerais couvrir un plafond de fleurs suspendues.

Votre cerveau doit toujours être rempli de belles choses! À quoi ressemble votre routine beauté?
Je ne porte pas beaucoup de maquillage, mais je définis toujours mes sourcils en plus d'arborer des lèvres audacieuses. Dernièrement, ma nuance préférée est celle du Pure Color Envy Rouge à lèvres modelant en Envious. C'est un rouge rosé ludique parfait! Pour ce qui est des soins de la peau, j'adore le sérum Advanced Night Repair et Advanced Night Repair Eye Complexe ultra-concentré, qui font maintenant partie de ma routine quotidienne de soins de la peau avant l'heure du coucher.

Qui vous inspire?
Eh bien, tout d'abord, j'étais très heureuse de créer ce bouquet pour Estée Lauder. Je me suis toujours tournée vers cette marque pour m'inspirer en matière de beauté et de style! De plus, les entrepreneures m'inspirent beaucoup. Une de mes clientes, Drew Barrymore, est une grande source d'inspiration en tant que femme d'affaires. Je crois qu'elle a une excellente influence.

Si vous pouviez faire autre chose que vous n'avez jamais fait sur le plan professionnel, quel serait votre choix?
Peut-être la décoration intérieure, que j'adore. Cette discipline ressemble à la psychologie, d'une certaine manière, puisqu'elle semble exiger de vraiment cerner les autres personnes.

Quel conseil donneriez-vous aux autres jeunes femmes?
Quand j'ai déménagé à New York, j'avais 21 ans et je n'avais pas d'argent. Toutefois, chaque samedi, je m'offrais un manucure à 10 $ et un bouquet de fleurs à 10 $. Je me disais que, peu importe ce qui se passait dans ma vie, ce serait mon petit plaisir spécial! Alors, je prenais soin de mes ongles et je disposais des fleurs dans mon appartement. Ce petit rituel hebdomadaire m'a toujours donné l'impression d'avoir le contrôle et de pouvoir surmonter tous les obstacles. En fin de compte, trouvez ce qui vous plaît et ce qui vous donne confiance en vous. Quand vous y arrivez, vous remarquez une grande différence.

Magasiner l'histoire

Haut